lienlien
RPgiste du mois
|- Winry Rockbell - La RPgiste du mois n'est autre que Winry ! Grâce à la rapidité dont elle fait preuve pour répondre, elle a été élue par nos membres ! En plus, elle en a beaucoup; Un titre amplement mérité !

CBiste du mois
|- Winry Rockbell - Et voici notre CBiste du mois; Winry Rockbell encore ! La tavernière qui vous accueille à bras ouverts sur la CB ! J'espère qu'elle fait pas trop de bêtises là-bas...

Floodeur du mois
|- Winry Rockbell - La floodeuse du mois est encore Winry ! Pour avoir animé la section, elle reçoit ce titre. Elle a participé à divers sujets, à tel point que je ne m'y retrouve même plus !

Duo/Couple du mois
|- Winry & Pride - Le duo du mois! Ou plutôt devrais-je dire Sherlock et Watson ? On les voit souvent sur la CB tous les deux !

Membre du mois
|- Winry Rockbell - Le score ne fut pas serré; Winry est aussi notre membre du mois ! Pour sa bonne activité sur le forum, vous l'avez élue.D'autant plus qu'elle fournit toujours une aide précieuse au forum !
Voilà pour les résultats de février ! On fête l'année du cheval dans la joie et la bonne humeur ! Merci aussi à Kodah' pour les suggestions qu'il nous donne pour essayer d'améliorer le forum ! Ce sont des résultats auxquels on s'attendait bien hein ?

FullMetal Alchemist RPG : The Awakening

Un forum RPG du célèbre manga d'Hiromu Arakawa, basé sur le deuxième anime et sur le manga. Rejoignez-nous et confrontez-vous aux dangers que recèle Amestris !
 
AccueilFAQRechercherMembresPortailGroupesS'enregistrerConnexion
NOUVEAU FORUM EN CONSTRUCTION VEUILLEZ SUIVRE L'AFFAIRE DE PRES ! DANS LA SECTION ADEQUAT

Partagez | .
 

 Laureen Desenclos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Laureen Desenclos   Lun 17 Fév - 7:18

DESENCLOS - Laureen



"Les blessures qui ne se voient pas, nous font du mal bien plus que toutes les autres...
"







Personnage

|- Age : 21 ans
|- Groupe : Associée aux vilains de ce monde... x) [donc soit criminelle, soit civile...]
|- Surnom : Laure (c'est le prénom de sa double)
|- Grade ( Pour l'armée ) : -
|- Sexe : Féminin
|- Pouvoir, armes : Un peu tout ce qui peut servir à tuer.

Joueur
|- Age : 20 ans
|- Localisation : Derrière toi.
|- Comment avez vous connu ce forum ? : Euh... Je crois que c'est Winry ici. Sinon c'est Jean et Selim.
|- Code du Règlement : Validé par Ed'.
|- Niveau du RP : Bon
|- Progression du manga : J’ai vu la première anime, le premier film, j’ai vu les trente premiers épisodes de Brotherhood et j’ai lu les 18 premiers tomes o/



Portrait Physique


Je vais vous décrire le corps que j’utilise tous les soirs pour me divertir. Laureen a des yeux verts comme l’herbe tendre du jardin. Ses cheveux lui arrivent facilement jusqu’aux reins. Le plus souvent, elle les laisse virevolter dans les airs sans leur apporter une grande importance. Leur couleur est changeante selon la luminosité. Parfois ils apparaissent châtains, parfois ils vous sembleront roux. Il en est de même pour leur nature : tantôt raide, tantôt ondulé, tout dépendra de l’humidité. Les traits de son visage sont fins et incontestablement féminins. Sa peau avoisine d’avantage le beige très clair que toute autre couleur. Si vous voulez mon avis, elle évite les rayons agressifs du soleil pour garder cette teinte si particulière. Je pense qu’elle préfère la blancheur naturelle de sa peau à la couleur caramel qu’elle peut voir très régulièrement sur les autres jeunes femmes. Je ne vous cache pas que le corps qu’elle me prête généreusement est plutôt bien fait. Il m’est facile de trouver des proies avec un tel décolleté et des courbes qui feraient pâlir de jalousie de nombreuses demoiselles. Un défaut tout de même : elle n’est pas très grande. Je dirais qu’elle mesure au maximum un mètre soixante. C’est surement pour cela qu’elle aime porter des chaussures aux talons vertigineux. De jour, elle préfère les robes longues, fluides qui suivront facilement ses mouvements. Les décolletés ne sont pas sa priorité et c’est bien dommage... Elle affectionne tout particulièrement les teintes pâles mais dans ce cas, toutes les couleurs y passent ! De soir, je me pare de robes plus sexy si je puis dire. Je dévoile ses charmes en affichant sa poitrine tant convoitée. Je raccourcie les robes, pour qu’elle découvre ses jolies jambes, et je les préfère écarlates ou noirs... Les couleurs de la luxure selon moi. Je montre au monde entier ce qu’elle cache du mieux qu’elle peut : sa beauté. Vous ne l’entendrez jamais se qualifier de « belle  femme » et pourtant, depuis sa plus tendre enfance, elle a toujours été considérée comme une très charmante demoiselle.



Portrait Moral


Laureen est plutôt calme en temps normal. Elle ne dit pas grand-chose mais n’en pense pas moins. C’est rare qu’elle juge les personnes qu’elle rencontre sur leurs actes... à part si c’est un homme et qu’il est infidèle. Elle déteste plus que tous les mâles qui osent trahir leur femme. Elle estime que c’est une des pires choses que l’être humain puisse faire à ses semblables. La trahison a un goût tellement amer qu’elle ne pourrait s’y résoudre, même si sa vie était en jeu. On peut donc la considérer comme fidèle. Lorsqu’elle est attachée à quelque chose ou à quelqu’un, elle ne s’en détache pour rien au monde. N’ayant pas reçu de véritable éducation à partir de dix ans, ses valeurs ne sont pas les mêmes que les autres. La frontière entre le bien et le mal est plutôt flou dans son esprit. Par exemple, un meurtre n’est pas grave s’il est justifié... On pourrait la trouver un peu simple d’esprit mais c’est loin d’être le cas. Elle cache bien son jeu et est très rusée. Elle obtient facilement ce qu’elle désire par la séduction ou la menace, tout dépend de la résistance de la personne en face d’elle. Elle n’aide que les personnes qui peuvent lui apporter quelque chose ou celles qui lui semblent intéressantes. Il en est de même pour ceux qu’elle va apprécier : seules les personnes intéressantes trouvent grâce à son cœur. Laureen peut parfois laisser ses émotions la submerger et c’est alors à Laure que vous aurez à faire. Cette jeune femme est impulsive, très séductrice et redoutable. Mieux vaut ne pas lui faire confiance à moins que vous n’aimiez vivre dans la crainte. Laureen laisse Laure prendre la place tous les soirs pour que cette dernière « chasse » les hommes égarés. Elle ne les ramène pas sur le droit chemin, elle préfère les envoyer directement en enfer... Laureen est instable émotionnellement. Elle n’aime pas le monde dans lequel elle vit et fait son possible pour le changer à sa manière. Il n’est pas rare qu’elle fasse affaire avec des personnes peu recommandables mais cela ne l’affecte pas. Elle se mêle à qui elle veut sans se soucier des avis extérieurs. Pour ne pas avoir de problèmes avec la justice, elle sait faire preuve d’une grande discrétion. Il n’est pas rare qu’elle manipule directement ou indirectement ceux qui la côtoient.


Histoire


Je m’appelle Laureen Desenclos. Je vais vous raconter mon histoire. Je suis née à Central dans une famille aisée. Cet argent est une partie de l’héritage de mes ancêtres. A ce que mon père m’a raconté, cet homme si respecté dans notre famille avait construit en parti l’un des chemins de fer de la ville. Pour moi, cela n’avait aucune quelconque importance à mes yeux. Je n’étais qu’une enfant et mon paternel me rabâchait déjà l’histoire de notre tribu... Ma mère m’aimait, c’est incontestable. Elle était prête à tout pour mon bonheur et on peut dire que c’était loin d’être le cas de mon père. Je pense qu’il était déçu d’avoir eu une fille. Pour lui, un héritier devait forcément être masculin... Mais avant que je n’atteigne l’âge de cinq ans, je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait. Mes parents ne semblaient pas très attachés l’un à l’autre pour moi c’était normal. Je ne connaissais rien d’autre après tout. Je découvrais parfois ma mère en larmes mais je ne savais pas comment réagir. J’étais une enfant et pour moi c’était dans le cours logique des choses. Peut-être que les mamans pleurent en temps normal ?

Alors qu’habituellement les enfants vont à l’école, je ne suis jamais allée m’enfermer dans une salle de classe avec d’autres gamins de mon âge. Mon père préférait que je reçoive la visite d’un précepteur... C’était plus « digne » de mon statut social. Les seuls enfants que je pouvais côtoyer était mes cousins et cousines et je vous assure que cela ne me réjouissait pas du tout. J’aurais préféré être en compagnie de mes semblables la plus grande partie de la journée au lieu de rester enfermée dans la même maison que mes parents. La tension était à son paroxysme quand on osait mettre mes deux géniteurs dans la même pièce. Je ne savais pas quoi dire ou faire pour détendre l’atmosphère... Je ne suis même pas sûr encore aujourd’hui que ce fût réellement possible. Ma mère sombrait dans une dépression dont elle ne sortirait jamais et mon père continuait sa petite vie sans se soucier de nous. L’amour de mon paternel me manquait considérablement mais je ne pouvais le dire... On ne pouvait pas faire preuve de faiblesse dans cette famille et je l’ai compris dés la plus tendre enfance.

A cinq ans, j’ai compris peu à peu que les choses n’avaient rien de normal dans ma famille. Mes parents ne dormaient même pas dans la même chambre ! Je crains que mon père n’ait pas regardé ma mère depuis ma naissance. Je ne comprenais pas ce qu’elle avait pu faire pour s’attirer une telle haine de mon paternel. Je me rapprochais de ma mère qui me le rendait plutôt bien jusqu’à ce qu’elle me délaisse pour la boisson. Peu à peu, toutes les personnes qui m’étaient chères préférées se préoccuper d’eux-mêmes que de ma petite personne. J’ai dû apprendre à être forte mais surtout à rester digne à l’âge où les enfants commencent tout simplement à découvrir les bases de la vie. J’apprenais à me débrouiller seule et les années passèrent plus vite que je ne l’aurais cru. Ma mère sombrait de plus en plus dans une dépression chronique et personne ne semblait pouvoir l’en sortir. Mon père rentrait de plus en plus tard... lorsqu’il revenait à la maison. Au début je ne savais pas vraiment ce qu’il faisait puis j’ai fini par comprendre.

Ce soir-là, je ne venais d’avoir neuf ans. Une femme que je n’avais vue partagea le lit de mon père et, évidemment, je n’ai pas cherché à comprendre ce qui se passait... A partir de ce moment, d’autres femmes rejoignaient la famille pour une nuit ou deux puis elles disparaissaient. J’ai fini par comprendre que mon père trompait ma mère. C’était surement amusant pour lui et c’était évident qu’il se contrefichait de nous, sa véritable famille. Ma mère ne sortait plus de sa chambre et elle s’affaiblissait de  jour en jour. Un matin, alors que je venais de fêter mes dix ans, je suis allée la voir pour la réveiller comme chaque matin... mais je n’aurais pas dû. Je découvris ma mère, allongée dans son lit. Tout semblait normal même si elle ne réagissait pas à mes appels. Puis, je levais la couverture et ce que je vis me glaça le sang. Les draps étaient écarlates... Je reculais en hurlant pour la première fois depuis des siècles, mon père entra dans la chambre de ma mère. Mon père me fit sortir de la pièce et je ne vis plus jamais ma mère. Elle s’était suicidée pour ne plus avoir besoin à subir la torture mentale de mon père. Ma haine envers lui s’intensifia après ce drame. Je le considérai comme le meurtrier de ma pauvre maman...

Après l’enterrement de ma mère, j’ai cherché des moyens d’embêter mon dernier parent. Je voulais qu’il comprenne que je le détestais de toutes mes forces. Je me suis tournée peu à peu vers les activités frauduleuses... Je ne suivais plus vraiment mes cours... Au début, c’était juste pour m’amuser et détruire doucement mais surement les rêves de mon père. Sa fille s’entourait des mauvaises personnes et je vous assure que ça le mettait très en colère. Cependant, je n’étais pas totalement inconsciente non plus. J’ai demandé à un médecin de m’apprendre tout ce que je devais savoir en contre partie de compensations financières. Ce vieil homme m’apprit tout ce que je devais savoir en cinq ans, me considérant comme une apprentie. Entre temps, à quinze ans, je savais comment tuer mon père sans que cela ne se découvre... J’avais pris ma décision, il devait payer pour tout le mal qu’il avait fait  à notre famille. Personne n’était au courant de mon plan... Je comptais le mettre en place dans très peu de temps, je cherchais simplement le meilleur moyen pour le faire.

Le poison retint mon attention. C’était efficace rapidement et pratiquement indétectable... De plus, mes « amis » les mafieux pouvaient me donner toute sorte de médicaments qui feraient largement l’affaire. Un soir d’hiver, j’ai mis en action ce que j’avais prévu depuis quelques mois. Il ne s’est rendu compte de rien il me semble. J’ai préparé le diner comme tous les soirs en mélangeant le poison à ses aliments. Le soir même il est parti se coucher très tôt, ne se sentant pas bien. Le lendemain matin, j’ai découvert le corps sans vie de mon père. Immédiatement, j’ai appelé le médecin pour faire croire que j’étais touchée par sa mort. Les enquêteurs ont conclu à une crise cardiaque mais je crois bien avoir vu dans le regard de mon mentor une lueur de vérité. Il savait que c’était moi mais ne dirait rien. A vrai dire, ce qu’il pensait ou jugeait m’importait peu. Ce qui m’intrigua, c’est le reflet que je vis dans ses yeux, qui me renvoyait l’image de quelqu’un que je ne connaissais pas. C’était quelque chose de noir, d’effrayant et de sanglant, mais je n’en éprouvai aucune peur, car d’une façon que je ne saurais expliquer, ça m’était intimement lié.

« Laure… » Je prononçai ce mot sans même m’en rendre compte, et une nouvelle fois, tout ce que je vis fut le terrible reflet qu’il traça dans les yeux sombres de mon mentor. Etait-ce vraiment moi ? Aujourd’hui encore, je n’en suis pas certaine. J’aime penser qu’il s’agit de quelqu’un d’autre, qui fait ce qui doit être fait, qui sait comment le faire, et qui le ferait même si je n’étais pas là.

Car c'est l'image d'une meurtrière que je vis ce jour là.

J’ai donc repris ma petite vie « normale » après le décès de mon père. Cette découverte m’avait troublé mais je pouvais en parler à personne... Je devais tout garder au fond de mon cœur en attendant le jour où je pourrais me débarrasser de ce secret. Je lisais régulièrement la presse pour savoir ce que mon alter égo avait fait pendant mes « absences ». Beaucoup d’hommes disparaissaient sans laisser de trace... Il n’avait jamais de suspects concrets et cela semblait arranger cette autre moi que je contrôlais aucune. Depuis que j’ai découvert sa présence dans le regard de mon professeur, j’essaye de lui faire passer des messages. Je refuse qu’elle s’en prenne aux femmes, même infidèles. J’ai beaucoup trop  de respects pour ces dernières. Et puis, si elles en viennent à l’infidélité c’est surement par la faute de leur mari. C’est toujours de leur faute.

Alors qu’elle se chargeait de débarrasser le monde de toutes ces hommes infidèles en prenant ma place la nuit, je continuais d’aider les mafieux à se faire un nom le jour. Maintenant mon aide ne se résumait plus simplement à des fonds mais aussi à des soins...

Il y a quelques mois de cela, mon mentor fut retrouvé mort, lacéré de plusieurs coups de couteau. Je savais au fond que c’était Laure qui avait voulu me laisser un message, elle qui dissimulait toujours les cadavres. Elle me disait clairement « ne fait confiance à personne ». Pourquoi avait-elle assassiné l’une des personnes les plus proches de moi ? Au jour d’aujourd’hui je ne le sais toujours pas. Peut-être qu’il a voulu me dénoncer ? Lui a-t-il fait du chantage ? Je ne sais pas et à vrai dire je ne souhaite pas connaître le fin mot de cette histoire. Un jour, si je me fais arrêter pour tous ces meurtres, j’irai sans aucun doute en prison à sa place. Peut-être même que j’aurais la sanction capitale... Mais je ne regrette rien. J’ai appris à ne plus regretter depuis mon enfance ratée. Je vis la vie comme elle vient et si un jour je dois être arrêtée, j’assumerai mes responsabilités.



© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 152
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 18
Localisation : Retourne-toi, je suis peut-être juste derrière toi ...

Fiche De Personnage
Points XP: 50 Points
Niveau: 02

MessageSujet: Re: Laureen Desenclos   Lun 17 Fév - 9:00

LAUREEEEEEN ! *câlinours*
Que je suis étonnée.
Bande de non-dormeuses ! *zieute Jeanvier*
Bienvenuuuue. Tu sais déjà que j'adore ton perso. *^*



miaou:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-fma.forumactif.org/
Messages : 217
Date d'inscription : 19/06/2013

Fiche De Personnage
Points XP: 30 Points
Niveau: 01

MessageSujet: Re: Laureen Desenclos   Lun 17 Fév - 14:40

Bienvenue ici Laureen ! 8D
J'espère que tu t'amuseras sur FMA-A ♪ c:
En attendant, je valide le code, mais aussi ta fiche ! Par contre, je te place dans les civils, étant donné que les autorités ne sont pas au courant de ton petit jeu ; )
En tout cas, une excellente fiche !  :peacenlove: Longueur au rendez-vous, vocabulaire riche, bon français...


Mention : Excellent
Points de départ : 25+10= 35 Pts.


Voilà voilà, bon RP parmi nous donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Laureen Desenclos   Lun 17 Fév - 17:30

MAAAAAMAAAAAAAN !!!! (h)
*danse dans tous les sens*
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Date d'inscription : 23/11/2013
Localisation : Amestris

Fiche De Personnage
Points XP: 25 Points
Niveau: 01

MessageSujet: Re: Laureen Desenclos   Mar 18 Fév - 9:53

Bienvenue sur FMA-A Laureen et au plaisir de te lire ! o/



Minory Ryuchi, l'alchimiste Amaterasu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 215
Date d'inscription : 13/11/2013
Age : 19
Localisation : Quelque part dans Amestris..

Fiche De Personnage
Points XP: 35 Points
Niveau: 01

MessageSujet: Re: Laureen Desenclos   Mer 19 Fév - 20:44

Bienvenue sur le forum Mademoiselle ! :3



In the Fullmetal Alchemist we don't say “I love you”. We give up our right arm for your soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Laureen Desenclos   

Revenir en haut Aller en bas
 

Laureen Desenclos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Logan Echolls
» ααяσи & нєℓєи → αρρrєи∂s мσι !
» Laureen K. O'Brian, simple couturière..
» Ca donne quoi un obsédé en manque et une mère de famille nombreuse infidèle ensembles ? [Pv Nicholas & Laureen]
» Laureen + Lucas : The Ultimate Couple - The Lureen Fan Club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : The Awakening  :: Préambule :: Présentations acceptées-