lienlien
RPgiste du mois
|- Winry Rockbell - La RPgiste du mois n'est autre que Winry ! Grâce à la rapidité dont elle fait preuve pour répondre, elle a été élue par nos membres ! En plus, elle en a beaucoup; Un titre amplement mérité !

CBiste du mois
|- Winry Rockbell - Et voici notre CBiste du mois; Winry Rockbell encore ! La tavernière qui vous accueille à bras ouverts sur la CB ! J'espère qu'elle fait pas trop de bêtises là-bas...

Floodeur du mois
|- Winry Rockbell - La floodeuse du mois est encore Winry ! Pour avoir animé la section, elle reçoit ce titre. Elle a participé à divers sujets, à tel point que je ne m'y retrouve même plus !

Duo/Couple du mois
|- Winry & Pride - Le duo du mois! Ou plutôt devrais-je dire Sherlock et Watson ? On les voit souvent sur la CB tous les deux !

Membre du mois
|- Winry Rockbell - Le score ne fut pas serré; Winry est aussi notre membre du mois ! Pour sa bonne activité sur le forum, vous l'avez élue.D'autant plus qu'elle fournit toujours une aide précieuse au forum !
Voilà pour les résultats de février ! On fête l'année du cheval dans la joie et la bonne humeur ! Merci aussi à Kodah' pour les suggestions qu'il nous donne pour essayer d'améliorer le forum ! Ce sont des résultats auxquels on s'attendait bien hein ?

FullMetal Alchemist RPG : The Awakening

Un forum RPG du célèbre manga d'Hiromu Arakawa, basé sur le deuxième anime et sur le manga. Rejoignez-nous et confrontez-vous aux dangers que recèle Amestris !
 
AccueilFAQRechercherMembresPortailGroupesS'enregistrerConnexion
NOUVEAU FORUM EN CONSTRUCTION VEUILLEZ SUIVRE L'AFFAIRE DE PRES ! DANS LA SECTION ADEQUAT

Partagez | .
 

 Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Sam 13 Juil - 21:56

Lointaines, les souffrances de l’enfances et les douleurs du cœur. Oubliés, les joies et les sourires sincère. Existantes, les peurs et les doutes, la haine et la colère, la tristesses et la folies. Le temps passait trop vite, bien trop vite pour la jeune fille. A peine avait elle eut le temps de respirer que sa vie s’écouler déjà sous ses yeux à une vitesse impressionnante. La bête l’a rongé de l’intérieur et l’a tué à petit feu sans qu’elle ne puisse rien faire. Elle lui brisait les os, buvait son sang, mangeait son cœur et respirait son souffle. Haru ne pouvait rien faire d’autre que de chercher, chercher un moyen de se débarrasser d’une chose qui n’avait rien à faire dans son corps à elle. Une maladie incurable, dont la seule manière de s’en débarrasser était la mort.

Quatre heure et quart, sa journée était finie. Elle n’avait rien à faire et aujourd’hui elle n’avait pas envie de ne rien faire ... Haru sortie de sa poche une petite boite bleu ciel parsemé d’étoile blanche que lui avait offert le Vieux, la personne qui lui avait apprit l’alchimie, et l’ouvrit pour prendre une des trois pilules que la boite contenait. Elle plaça la pilule entre ses lèvres et l’attrapa avec sa langue pour ensuite l’avaler grâce à un peu d’eau. Elle ferma les yeux un instant. La jeune fille n’aimait pas dépendre de quelque chose ou de quelqu’un et sans cette petite boite qui contenait les pilules, serrait dans le creux de sa main, elle ne pourrait pas survivre. Lentement, ses paupières s’ouvrirent et ses sourcilles se froncèrent. Haru s’étira longuement avant de remettre la boite dans sa poche. Elle sortit bien décider de se rafraichir un peu et de changer ses idées.

Dehors le soleil était cachais part un nuage, épais, annonceur de pluie. Le temps était lourd et l’aire étouffante. Elle soupira bruyamment. Elle se frotta violemment le visage avec ses mains. Pas question de déprimer ! Même avec un temps aussi hostile que celui-ci ! Haru se força à sourire et ferma la porte de chez elle pour marcher d’un pas qui se voulait décider à travers la ville. Les gens marchaient la tête baissait et le regard dans le vide. Ils était tous pressés et se bousculaient dans les rues. Il fallait qu’elle sorte de cette mer humaine avant de finir étouffer ! Elle prit une ruelle plus calme, plus sombre, là ou il n’y avait personne.

Un vent frai fit danser ses cheveux. Elle frissonna sous le contacte froid de la brise sur ses jambes nues. Son short bien trop court commencer à ne plus convenir à la saison. Il était cinq heure moins le quart quand elle arriva dans un espèce de parc désert. La jeune fille y entra sans vraiment savoir ce qu’elle allait y faire. Elle fit le tour du parc sans grand intérêt puis alla s’asseoir sur un banc.

Mais qu’es qu’elle s’ennuyait ! Bon sang ! Elle ne s’était pas ennuyée de cette manière depuis bien longtemps. Elle aurait donné n’importe quoi pour croiser quelqu’un. Humain ou non ! De ses yeux bleus elle fixa le ciel qui se recouvrait petit à petit. Elle entendit un bruit. Soudainement elle tourna la tête pour croiser le regard d’un jeune homme. Elle le fixa un moment puis finit par lui lancer d'une voix un peu trop mélodieuse :

«Je ne m’attendais pas à croiser quelqu’un ici !»

Mais il tombait bien celui là !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Dim 14 Juil - 13:35


La vie en Amestris était moins aisée pour un clandestin. Comme à son habitude, Ling s'était perdu dans l'immensité de la capitale du pays. Sans l'aide de Fu ou de Ran Fan, il ne parvenait pas à trouver ses repères, errant là où son intuition le guidait. Son ventre criait famine depuis plusieurs heures et sa bourse était désespérément vide. Ling n'avait pas eu d'autres choix que de jouer le clochard et de mendier dans la rue. Il avait trouvé un coin sympa, près d'une boutique où les civils circulaient fréquemment. East avait le mérite d'être une ville très calme, de jour comme de nuit. La main tendue vers l'avant, un sourire idiot sur les lèvres, l'arrière-train contre le sol, l'adolescent était en train de mendier.

« Des pièces, s'il vous plaît... Donnez-moi des pièces... »

Son accent et ses yeux bridés montraient clairement qu'il n'était pas originaire d'Amestris. Certes, ce n'était pas digne d'un prince de Xing, mais dans ce genre de situation, Ling se fichait de son statut et se permettait de s'abaisser jusqu'à ce point puisque ses serviteurs n'étaient pas à ses côtés.

Peu de personnes eurent la bonté de lui donner de l'argent. Les gens l'observaient avec méfiance et donnaient l'impression de se demander pourquoi l'immigré n'avait pas été renvoyé de force dans son pays. Ils furent rapidement servis parce que deux militaires surgirent d'une ruelle. Les forces de l'ordre avaient sûrement eu vent de la présence du clandestin dans les rues de la ville. Sans perdre un instant, Ling prit ses jambes à son cou. Il prit la direction opposée en ignorant totalement où il se dirigeait. Après tout, connaître sa destination ne changerait rien à sa situation. C'était au bout d'une longue course que le fugitif parvint à échapper à ses poursuivants. A moitié essoufflé, il avait couru à une vitesse prodigieuse, tellement vite que ses poursuivants avaient abandonné leur traque. Hors de danger, Ling se permit un peu de repos. Il se laissa tomber contre un arbre avant d'observer le lieu où il se trouvait.

« Un parc ? »

L'endroit paraissait désert et silencieux. Des arbres l'entouraient et plus loin, à quelques mètres, devait se situer le chemin que parcouraient les visiteurs. Seul le doux souffle du vent brisait le silence et caressait le visage de Ling. Le natif de Xing se leva de son séant et décida d'explorer le parc. Il progressa en marchant, sans faire attention aux bruissements des feuilles et des buissons contre ses vêtements. Son arrivée attira l'attention d'une femme assise sur un banc. Elle se tourna dans sa direction, surprise, puis s'exclama. Un sourire gêné se dessina sur les lèvres de Ling. Il ne savait pas quoi dire.

« Je ne m’attendais pas à croiser quelqu’un ici ! »

« Bonjour, mademoiselle ! Est-ce que vous auriez quelque chose à manger ? »

Son estomac grogna comme pour soutenir ses propos. Un petit rire s'échappa des lèvres du garçon. Ling observa brièvement son interlocutrice. C'était une femme séduisante, à la chevelure brune et aux yeux bleus clairs envoûtants. Elle n'avait pas l'air méchante. Ling cessa de rire et attendit patiemment une réponse tel un enfant qui souhaitait un bonbon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Mar 16 Juil - 9:19

Dans tout Amestris une rumeur se propageait disant qu'un très jeune alchimiste aurait réussi les tests d'admission pour entrer chez les alchimistes d'états, la demi-portion n'était donc plus seul sur le marché des blancs-becs réussissant l'examen et ce nouvel alchimiste intéressait fortement le vieux. Je n'avais pas eu plus d'information sur lui hormis qu'il se trouvait à East City, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle on m'envoyait là-bas, je devais absolument savoir s'il ferait un bon sacrifice pour le jour promis.

Lorsque j'arrivai à East City je me rendis aussitôt au quartier général pour recueillir des informations qui m'aideraient à le trouver, je pris l'apparence de Mustang, connaissent son caractère à chier je fis mine d'être sérieux et en colère, tous les soldats que je rencontrai dans le couloir me saluaient. Je pénétrai dans un bureau ou se trouvait une secrétaire, c'était une petite femme à lunette l'air bêta.

Hey toi ! Donne-moi le dossier sur Butterfly Alchemist !

O...Oui mon Colonel !

Elle prit une pile de dossier et lorsqu'elle s'approcha de moi pour me les donner, elle trébucha à mes pieds en faisant tout tomber par terre, je serrai mes deux poings et mes dents férocement, cet insecte me faisait perdre mon temps, elle était à genoux devant moi et comme un enfant qui aplatit une fourmi pour jouer je n'avais cas lui écraser le visage contre le sol pour lui faire exploser son crâne réduisant ainsi sa petite vie insignifiante au néant, mais il fallait que je me retienne pour ne pas foirer ma mission. Elle se releva et elle me donna un dossier où il y avait inscrit en rouge Haru Kimino que je lui arrachai aussitôt des mains puis je partis furieusement en claquent la porte.

En feuilletant son dossier je découvris que l'alchimiste Butterfly n'était autre qu'une femme, la photo de son dossier me permettrait de la reconnaitre plus facilement.

Je me changeais en corbeau pour pouvoir  la retrouver, alors que je survolais East City de part en part depuis une trentaine de minute j'aperçu au loin une silhouette qui lui ressemblait fortement, ce n'avait pas été facilement de la dénicher dans cette immense ville bondée de monde surtout qu'elle se cachait dans une petite ruelle sombre, je me perchai en haut d'une maison pour l'observer de loin, elle était en compagnie d'un homme qui ne semblait pas venir du coin.

Je devais trouver un moyen de connaitre son niveau en alchimie pour savoir si elle ferait un bon sacrifice, mais comment ? De plus je n'arrivai pas à me concentrer à cause du bordel que faisaient de nombreux agents de la police militaire, ils étaient en branle-bas de combat pour une raison qui m'était inconnu.

J'écoutai deux d'entre eux qui parlaient ensemble.

On cherche qui d'jà ?


Un immigré qui viendrait du royaume de Xing, on doit le choper et le renvoyer dans son pays.

Ça ressemble à quoi un mec qui vient de Ching ?

Xing...ils ont le visage pale s'approchant du jaune et leurs yeux sont bridés.

Y'en a pas des masses dans le coin des mecs comme ça.

J'avais enfin trouvé le subterfuge idéal.

Je me préparai à me poser dans une petite ruelle isolée pour changer d'apparence, plus je me rapprochais du sol et plus je grossissais pour au final prendre l'aspect d'un policier militaire. Je m'approchai calmement dans la rue ou se trouvait l'alchimiste et l'immigré et lorsque je fus assez proche je hurlai.

Arrêtez cet homme !! C'est un ennemi de l'état !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Mar 16 Juil - 16:13

Bonjour, mademoiselle ! Est-ce que vous auriez quelque chose à manger ? »

On devait l’avouer Haru était très surprise par la demande de l’inconnu. Elle se contenta de le regarder un long moment sans un mot. Le ventre de l’inconnu gargouillait et un petit rire s’échappa de ses lèvres. Haru n’avait pas effacer son sourire de son visage. Le jeune homme l’intriguait. Il ne ressemblait pas vraiment à un clochard et ne puait comme l’un d’eux mais sa peau légèrement plus foncée et ses yeux bridés montraient bien qu’il était étranger. Machinalement elle passa sa main dans sa poche en quête d’une pièce ou quelque chose d’autre qui permettait de manger mais elle ne sentit que sa précieuse boite bleu au bout de ses doigts. Elle lui répondit toujours en gardant son sourire :

« J’ai bien peur de ne rien avoir du tout. T’as pas l’aire d’être quelqu’un du coin. T’es perdu ? Tu cherches quelque chose ? »

Le vouvoiement était une futilité qu’elle avait décidé de s’épargner. En plus de ça il avait l’aire plus jeune qu’elle. Elle pencha sa tête sur le coté attendant une réponse de sa part. Après tout si elle pouvait l’aider à faire quelque chose pour lui rendre service ca ne la gênée pas vu que de toute façon elle s’ennuyait à mourir. Ses yeux bleus ne le quittèrent pas et quad elle s’apprêta à lui répondre de nouveaux elle entendit un bruit ou plutôt un cris qui lui fit tourner la tête et froncer les sourcils :

Arrêtez cet homme ! C’est un ennemi de l’Etat !

Un ennemi de l’Etat ? Haru Posa un regard interrogatif sur l’étranger. Mais c’est que ces militaires allaient faire fuir son divertissement ! Elle se leva d’un bond, les sourcils fronçaient, les poings serraient et d’une main un peu trop agressive elle attrapa le bras de l’étranger. Les militaires de t’ardèrent pas à se regrouper autour d’eux.

Laissez nous cet immigré Mademoiselle.

Elle tenait toujours fermement l’étranger par le bras et regardai les nouveaux arrivant. Ca ne servait à rien de s’énerver avec eux et utiliser la violence serait aussi une mauvaise idée. Elle attrapa sa montre en argent qu’on lui avait confié et la tendit vers les soldats espérant que son grade serve à quelque chose.

C’est bon pas besoin de s’énerver … J’vais m’occuper de son cas.

A la vue de la montre tout les soldats se plièrent en deux en s’excusant quelque dizaine de fois. C’est fou ce que cette montre peut être utile ! Haru regardait les militaires avec pitié, elle détestait tout ces petits pions si facilement manipulable. Mais enfaite ?... Pourquoi avait elle fait tout ce cirque déjà ?... Ce n’est qu’après les militaires tous partis qu’elle se rendit compte qu’elle tenait toujours l’étranger par le bras. Elle s’empressa de le lâchez. Elle avait encore agit sous impulsion sans réfléchir mais bon ca avait l’air de l’avoir aider. Elle se tourna vers lui un peu gênée de s’être mêler de ses affaires mais la gêne disparut vite et elle s’exclama :

Ils sont idiot ces gars là ! elle s’arrêta un instant pour sourire et repris : On dirait qu’il y a plus de soucis maintenant ! Mais …

Son regard c’était posé sur le soldat qui avait rameuté tout les autres. Une aura sombre émanait de lui et son regard n’était pas comparable a ces idiot de militaire. Drôle de personne …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Jeu 18 Juil - 16:52


Ling lâcha un soupir de mécontentement. Cette jeune femme n'avait aucun aliment comestible, ni même un minuscule bonbon qui puisse calmer sa faim pendant au moins un court moment. Malgré cela, l'adolescent la remercia en s'inclinant légèrement. L'inconnue ne lui laissa pas le temps de s'en aller en enchaînant avec deux questions. Encore une fois, un incident l'empêcha de mener une petite vie tranquille. Malheureusement pour Ling, les militaires avaient réussi à retrouver sa trace. D'un oeil noir, il foudroya du regard la personne qui avait osé le dénoncer. En quelques minutes, la fuite ne fut plus possible puisque ces ennemis avaient eu le temps de l'encercler. Un affrontement serait inévitable. Ling passa sa main sur la garde de son sabre, prêt à le dégainer au moindre mouvement brusque. Sa quête avait plus d'importance que sa propre vie.

Contre toute attente, sa nouvelle camarade était intervenue dans le conflit. D’un bond, elle avait agrippé le bras de Ling. L’intuition du jeune homme lui fit comprendre qu’il n’avait aucune raison de la craindre. La jeune femme prit un médaillon et le pointa face aux soldats. Sur le moment, le prince ne sut pas quoi penser. A quoi pouvait bien servir un tel objet ? Devait-il profiter de ce moment pour prendre la poudre d’escampette ? Soudain, les militaires se courbèrent sous ses yeux ébahis. Ling ne comprenait pas du tout ce qu’avait réalisé cette femme avec sa montre, mais quoiqu’il en soit, elle avait réussi à le sortir de cette situation délicate. Il eut le temps d’observer le regard de cette femme qui toisait hautainement ces hommes. Aux premiers abords, elle paraissait innocente et inoffensive, mais elle montrait sa véritable personnalité, celle d’une véritable tigresse. N’ayant aucune gêne, Ling lui sauta dans les bras pour la remercier. Il aurait probablement été capable de la couvrir de baisers aussi.

« Milles merci, mademoiselle ! J’ai une énorme dette envers vous. »

Un large sourire fendait son visage avant de disparaître. Il se tourna afin de fixer avec intensité son dénonciateur. L’homme avait l’air d’un banal militaire, enfin en apparence, car Ling perçut quelque chose d’étrange dans l’aura de cet inconnu. Quelque chose de mauvais. Pourtant, il ne prit pas cure de son intuition. Faire preuve de violence face à son amie lui paraissait être une mauvaise idée. C’était une personne influente dans ce pays et se mettre à dos une pareille alliée serait une grosse erreur. A ses côtés, il n’avait plus rien à craindre des policiers ou des militaires. Aujourd’hui, la chance avait décidé de pointer le bout de son nez pour l’adolescent. Après avoir fini de se réjouir, il décida de poser deux questions importantes à sa protectrice.

« Je m’appelle Ling Yao. On va dire que je ne suis pas entré comme il le faudrait dans votre pays. Par contre, qui êtes-vous et comment avez-vous réussi à repousser ces soldats ? Vous devez être quelqu’un d’important, mademoiselle. »

Ling repensa pendant un bref instant à la montre de la femme aux cheveux châtains. N'en avait-il pas déjà vu ailleurs ? Finalement, il ne perdit pas son temps à rechercher le visage de la personne en question. Ce ne devait pas être quelqu’un d’important.

[Désolé, j'ai fait un post plus court que l'autre. Je voulais absolument poster aujourd'hui vu que j'avais du temps libre ^^'']
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Lun 29 Juil - 9:23

( si Envy ne répond pas je posterai ma réponse :) )
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 58
Date d'inscription : 18/06/2013

MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   Sam 11 Jan - 17:39


   Haru Kimino

   

   Orthographe▬ 4,9/10

   Cohérence▬ 3/3
   Structure des phrases▬ 5/7


   BONUS

   Nombre de mots▬ 1276 * 0,005 = 6.38 arrondi  +6
   Présentation du RP▬ + 0.5

GAIN DE 19,4 (arrondi à 20 ^^) PTS XP.
Correction faite par la belle mécanicienne ♥

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fullmetalalchemistrp.forumactif.fr
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans un parc désert .... [Envy - Ling Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Dans un parc
» Un marsmallow perdu dans un parc d'attraction[Pv Lise]
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Une jolie fleur dans le parc {Molly}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : The Awakening  :: Partie RPG : Amestris :: Lieux Publics-