lienlien
RPgiste du mois
|- Winry Rockbell - La RPgiste du mois n'est autre que Winry ! Grâce à la rapidité dont elle fait preuve pour répondre, elle a été élue par nos membres ! En plus, elle en a beaucoup; Un titre amplement mérité !

CBiste du mois
|- Winry Rockbell - Et voici notre CBiste du mois; Winry Rockbell encore ! La tavernière qui vous accueille à bras ouverts sur la CB ! J'espère qu'elle fait pas trop de bêtises là-bas...

Floodeur du mois
|- Winry Rockbell - La floodeuse du mois est encore Winry ! Pour avoir animé la section, elle reçoit ce titre. Elle a participé à divers sujets, à tel point que je ne m'y retrouve même plus !

Duo/Couple du mois
|- Winry & Pride - Le duo du mois! Ou plutôt devrais-je dire Sherlock et Watson ? On les voit souvent sur la CB tous les deux !

Membre du mois
|- Winry Rockbell - Le score ne fut pas serré; Winry est aussi notre membre du mois ! Pour sa bonne activité sur le forum, vous l'avez élue.D'autant plus qu'elle fournit toujours une aide précieuse au forum !
Voilà pour les résultats de février ! On fête l'année du cheval dans la joie et la bonne humeur ! Merci aussi à Kodah' pour les suggestions qu'il nous donne pour essayer d'améliorer le forum ! Ce sont des résultats auxquels on s'attendait bien hein ?

FullMetal Alchemist RPG : The Awakening

Un forum RPG du célèbre manga d'Hiromu Arakawa, basé sur le deuxième anime et sur le manga. Rejoignez-nous et confrontez-vous aux dangers que recèle Amestris !
 
AccueilFAQRechercherMembresPortailGroupesS'enregistrerConnexion
NOUVEAU FORUM EN CONSTRUCTION VEUILLEZ SUIVRE L'AFFAIRE DE PRES ! DANS LA SECTION ADEQUAT

Partagez | .
 

 L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 16:43

Namikaze - Sheryl



" Mon amour s'est transformé en flamme, et cette flamme consume peu à peu ce qui est terrestre en moi.

"







Personnage

|- Age : 14 ans
|- Groupe : Alchimiste d'état
|- Surnom : Firefly, elle ne connait que ce nom, elle ne connait pas son vrai nom, ni son prénom ( à voir dans histoire plus tard )
|- Grade ( Pour l'armée ) : ////
|- Sexe : Féminin
|- Pouvoir, armes : "Toucher Sulfurique". Tel l'acide, tout ce qu'elle touche fond instantanément peut importe la matière dont il est fait. La seule barrière qui retient son pouvoir sont les gants qu'elles portent, fait d'une matière très spéciale.  

Joueur
|- Age : 22
|- Localisation : Je suis partout 8D...en France
|- Comment avez vous connu ce forum ? : Pub/Partenariat
|- Code du Règlement : * Code validé par le  Prof' Kaito *
|- Niveau du RP : Je me considère dans la moyenne, mais vous pourrez constater par vous même :)
|- Progression du manga : Pas vu ni lu fullmetal brotherhood, mais je connais l'univers car j'ai déjà vu la première série du manga, lu les premiers volumes.



Portrait Physique


Qui a dit que les apparences sont forcément trompeuses ? Que peut-on définir d'apparence ? Est-ce le reflet que l'on communique aux yeux des autres, ou est-ce quelque chose qui est indéniable et que l'on ne peut changer ? L'existence même d'un être humain n'est-il là que pour affirmer la beauté du monde ? Les narcissiques sont-ils réellement des personnes détestables à l'idée mal-intentionnée ? Tant de questions régissent en ce piteux monde.
Mais en vérité la seule laideur existante que l'on peut apparier à l'humain : c'est d'être aussi vil et égocentrique.

Mais ce n'était pas la question posée n'est-ce pas ? Il est très difficile de se décrire, et Sheryl n'échappe pas à cette difficulté, détestant parler d'elle. Si vous souhaitez vous faire une idée physique, on peut reprendre des témoignages de personnes qui l'ont côtoyée, rencontrée ou encore juste aperçu dans sa ville natale de "South City"pour arriver à en faire quelque chose.

« Je me souviens comme si c'était hier. Le clan Namikaze se promenait avec une petite fille, elle avait les yeux du démon, rouge comme le sang qu'a versé sa famille. Il ne faut pas s'y fier, elle avait un air d'enfant comme tout les petits de son âge, mais elle était bien plus mature qu'elle ne semblait le laisser penser à nous pauvres villageois...»
- Témoignage d'un vieil homme solitaire -


« Ha la diablesse ? Même ses parents étaient persuadés qu'elle descendait de Satan. On raconte beaucoup de rumeur sur le clan Namikaze. Il parait que les deux enfants héritiers sont jumeaux et que c'est eux qui seraient la cause directe du génocide de leur clan. Il parait même qu'elle a tué son jumeau...Un fratricide, quelle horreur. Je me souviens qu'elle avait une longue chevelure rouge, qu'elle laissait toujours détachée jusqu'au jour où en allant étudier à l'école de la ville, on lui fit remarquer que cela effrayait les étudiants. Maintenant, elle les attaches avec des rubans en couettes. J'ai remarqué aussi étant dans sa classe, qu'elle était petite, et très fine, et un très joli physique. C'est dommage que tout le monde la prend pour un démon. »
- Témoignage d'un étudiant de sa classe -

« Ha la petite Namikaze-san ? Une beauté, froide, certes, mais ça la rend vraiment tarpin attirante. Y'a aucun mec qui rivalise avec elle, elle s'est déjà battue contre des loubards de l'école. Elle est considérée comme dangereuse et  incroyablement forte. Je sais qu'elle a pas beaucoup, d'amis, qu'elle est très solitaire, ha et elle a une p*tain de paire de...Je crois que c'est du 95D, juste magnifique ! Et ne parlons pas de son corps svelte et de son adorable fessier. Enfin j'évite de la mater, parce qu'elle a déjà mis à terre tout les pervers de l'école qui ont fantasmé sur elle..elle a une voix douce, un peu enfantine, et qui peut parfois être glaciale et colérique. C'est qu'elle a un tempérament très enflammé...»
- Témoignage d'un étudiant de son école -

« Namikaze-sama ? Hum, elle vient régulièrement dans ma boutique ! On voit que c'est une jeune fille qui aime avoir une apparence vestimentaire soignée. Quand elle est à l'école, elle porte l'uniforme, mais quand il s'agit de tout les jours, on la voit porter souvent des vêtements féminins la mettant parfaitement en valeur. Je pense que c'est pour plaire à un garçon mais j'ignore lequel ! Ho et j'ai remarqué quelle portait toujours des gants blancs à ses mains. Je me demande bien pourquoi...»
- Témoignage d'une vendeuse de vêtements -

C'est donc à travers tout ces divers témoignages que cette description s'achève





Portrait Moral


Tu as un problème ? Lèves tes yeux, sinon je vais te faire regretter d'avoir posé ton regard sur moi, espèce de pervers !

C'est un peu le genre de caractère qu'on pourrait définir. Si l'on ne peut dire grand chose sur son physique, on peut par contre parler beaucoup de sa psychologie. Sheryl est une fille au caractère instable et aux idées étranges. Elle n'a pas les même délires que qui ce soit, et pour elle rien ne vaut un bon livre de psychanalyse ou sur le comportement humain. La jeune fille a des tendances sociopathe ! Elle va analyser dans les moindres détails la personne à qui elle va s'adresser et cherchera toujours à prêcher le faux du vrai ! Donc ne vous étonnez pas si elle vous observe longuement sans vous dire un mot, elle sait déjà que quand vous allez en prononcer c'est certainement pour lui demander pourquoi ! L'être humain à force de l'avoir étudié n'a plus aucun secret pour elle, ou dans ce cas à vous de lui prouver le contraire. Pourtant Sheryl, par ces attitudes mignonnes et à la fois distantes, est une jeune fille beaucoup admirée. Tiens d'ailleurs on peut traduire ça par un état lunatique très atteint. Du jour au lendemain vous pouvez autant être apprécié, qu'ignoré... Il faut s'attendre à tout avec une petite donzelle comme elle. Mais pour mieux définir sa psychologie, voici quelques témoignages de personnes qu'elle a connu.

« Sheryl est un vrai bourreau des coeurs ! J'ai pu avoir la chance d'être appréciée par elle, je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs. En tout cas, je sais qu'elle n'a aucune pitié, aucun remords, mais qu'elle est surtout très torturée par un passé qu'elle cache au plus profond de son coeur. Il suffit juste de la comprendre. Je pense que c'est parce que je lui donnais des sucettes, la sucrerie qu'elle affectionnait le plus, qui a fait qu'elle m'a appréciée avant de disparaître. C'était une jeune fille très rebelle, elle a même déjà collé des patates à des professeurs, vous imaginez ? Mais c'est parce qu'ils ont essayé de retirer les gants sur ses mains. C'est un accessoire qu'elle porte toujours, même pour écrire. Ils sont certes fins, mais elle ne les a jamais enlevés. En tout cas, c'est une jeune fille très très intelligente, digne du clan où elle est née. Je ne suis d'ailleurs pas étonnée qu'elle ait réussi le diplôme d'alchimiste d'état à 12 ans. Sous estimer une Namikaze, c'est juste inadmissible. »
- Témoignage d'une ancienne amie -
 

« Très instable, mais une élève à un potentiel inexploité ! Sheryl Namikaze est une surdouée, l'enseignement n'a vraiment rien à lui apprendre quand à l'alchimie, hormis de faire attention à ses faiblesses. Ce que je ne comprenais pas, c'est qu'elle séchait toujours les cours de pratique du cercle, comme si elle cachait quelque chose...C'est une jeune fille qui ne baisse jamais les bras, et qui semble animée par un désir de vengeance, et c'est surement pour assouvir celle ci, qu'elle s'est créé un mur entre les autres. »
- Principal de l'école -


« Mademoiselle Namikaze-sama est une enfant qui a vécu des choses très difficiles. Ses parents ne lui ont jamais couverte d'amour, elle a vécu dans le monde des convenances et la distance, la froideur. Mademoiselle ne me parlait que très peu de sa vie, de ses problèmes, mais quand elle le faisait, j'étais toujours très heureuse. Elle m'a même parlé de son plus grand pêché, son plus grand secret. Je sais qu'aujourd'hui, peut importe ce qu'elle compte faire, mais elle ne sera jamais heureuse. »
-Témoignage de la nourrice de Sheryl -

« C'est une petite très serviable, elle a souvent aidé un homme comme moi, elle avait un doux sourire, et elle semblait adorer mes chats ! »
- Témoignage d'un vieil homme veuf -

« Elle était toujours très fidèle à notre seigneur, elle venait tout les jours prier, brûler un cierge pour déposer ses doléances, et assistait toujours à la messe. Je pense qu'elle avait foi en notre dieu, et qu'elle cherchait le chemin de la rédemption. Peut être même cherchait-elle à expier ses fautes et ses pêchés»
- Prêtre de l'église -

On ne peut définir un caractère dans sa totalité, juste un apparat partiel. C'est en la rencontrant que vous verrez à qui vous avez affaire, mais prenez garde, qui s'y laisse tenter, y brulera ses ailes.



Histoire





Préface | Rebirth

Ce que l'on peut apprendre des histoires en général, c'est qu'elle sont ce que l'on peut croire d'un conte de fées. Tirée de l'imaginaire des enfants. Il existe des histoires qui peuvent commencer par autre chose qu'il était une fois. Mais ce que nous savons d'elles, c'est qu'il n'y a jamais de fin heureuse...

« Dépêchez vous, Elina-sama est au plus mal ! Apportez vite de l'eau chaude. »

C'est dans la pièce principale du manoir Namikaze que tout se joue, tout se créé. Lorsque les servantes de la cour entrèrent dans la pièce, on pouvait sentir la forme de l'alchimie, le poids mortel que représentait cette femme enceinte, couchée au centre du cercle illuminé par des alchimistes. On ressentait également la pression pesante qui reposait sur les épaules de cette femme prête à mettre au monde, deux jumeaux : les héritiers du clan. Le temps passa, la porteuse de l'avenir au yeux du père, s'était évanouie plusieurs fois, la fièvre l'emportait petit à petit, aussi bien qu'elle donnait tout ses efforts pour mettre au monde ses enfants. C'est dans un dernier souffle, qu'elle donna vie. On entendait des cris distincts de bébé qui pleurait. Le père des enfants n'avaient pas le temps de se réjouir, puisque son aimée ne respirait plus...Il pleura d'abord sa mort, maudissant à demi-mesure les enfants qui lui avait retirée cette femme pour qui son coeur battait. Un alchimiste s'approcha de la défunte, et lui ferma les yeux en y passant sa main délicatement.

« Nous sommes profondément attristés par la mort de votre femme, maître...laissez nous, nous occuper de ses protégés, le temps de vous accoutumer au deuil...»

Les deux enfants furent entourés de draps de lin, avant d'être emmené à l'église du saint père, dans l'habitat principal du manoir. Ils furent déposés sur l'autel.

« Kami-sama !(Dieu) Bénissez ces deux êtres, apportez leur le courage, et votre lumière salvatrice. Protégez les à l'aide de votre puissance. Puissiez-vous entendre ces sages paroles...»

Les alchimistes encapuchonnés s'accroupirent pour former la prière divine avant de récupérer les deux enfants, et les rapporter à leur maître, toujours au chevet de sa femme. L'homme les regarda, un sourire peu franc sur les lèvres. Il se rappelait que son aimée avait déjà choisie les noms, et il se consola dans les pleurs des deux enfants, dans l'espoir qu'un jour, il pourrait remplir le chagrin qu'il éprouvait. C'est dans ce funeste moment que naquit les deux enfants, héritiers du clan : Sheryl et Cross.

• • •

Chap I | Fate

Le clan Namikaze est l'une des puissances mondiale du pays. De par leur investigation dans la ville de Bienne, de part leur imposante force, leur alchimie héréditaire, leur participation aux grand guerres. Prêter leur force de flammes éternelles aux plus hardis des soldats. Ils sont craints, respectés, adulés, tout dépend des personnes qui en connaissent l'existence. Innombrables, ils sont pourtant un groupe identitaire qui ne nait que par la force du saint-dieu, ou par les flammes. Le destin funeste des femmes du clan est de mettre au monde un enfant, un soldat pour qu'il puisse dès son plus jeune âge, combattre dans l'armée. La plupart d'entre elles comme la femme du chef de clan, ont mis au monde leur enfant en payant le prix de leur vie, tandis que d'autre étaient décapitées pour avoir fait naître des enfants bâtards, l'accouplement avec une personne externe du clan était interdite. C'est ainsi que tout devait être pour le chef. Il n'y avait aucun écart possible.

Sheryl et Cross avaient maintenant 10 ans, les deux héritiers ayant bien grandis, ils avaient créés un lien fort, très soudé, comme s'ils étaient le pile, du face, le noir, du blanc. Car oui, l'un était pur, et l'autre se laissait dévorer par les ténèbres petit à petit dans l'ignorance du père. Ensemble à eux deux, ils étaient inséparables, ils formaient ce qu'on appelle au coeur du clan : Deus evitaes.

Sheryl se rendait comme chaque jour au cimetière sur la tombe de sa mère. Leur père, leur avait dit que cela lui ferait plaisir à elle, si elle leur apportait régulièrement des fleurs. Elle le déposa doucement, restant un instant devant, les collées l'une à l'autre, la tête légèrement baissée. Puis comme toujours, c'était la journée où elle avait sa permission de sortie. La jeune fille se rendit en ville, il faisait très chaud mais étrangement, c'était supportable pour elle

« regardez c'est la démone...»

Elle ignorait pourquoi, mais ici, elle avait une réputation de démon. Comme si cette rumeur avait été lancée par une personne externe au clan. Peut être était-ce à cause de ses cheveux rouges et de ses yeux ? La demoiselle s'en moquait, et continua de marcher jusqu'à arriver à un parc d'enfants. La petite étant très solitaire, décida d'aller jouer seule sur un cheval à bascule, elle avait avec elle son lapin en peluche noir, et c'était son seul ami imaginaire. Tandis qu'elle s'amusait avec lui, trois garçons plus grand qu'elle, s'approchèrent pour le lui prendre !

« Tiens c'est quoi ça ! Une peluche à ton âge ! »
« re..rendez moi mon ami ! »
« Ton ami, ce truc miteux ? »
« Il n'est pas miteux ! » dit-elle les larmes aux yeux

Soudainement, quelqu'un venait de mettre le garçon à terre, sa tignasse rouge en bataille, hérissée comme un hérisson.

« Tu oses faire pleurer ma petite soeur ! Je vais te le faire payer ! »
« Que ? Non attend, on l'embêtait juste gentiment on savait pas que...»

Il se prit un coup magistral, l'empêchant de terminer sa phrase. Cela se déclencha en mini-bataille. Mais les petits jeunes eurent rapidement la trouille, en criant que c'était un démon, avant de s'enfuir. Il récupéra le lapin tombé au sol, et le tendit à Sheryl.

« Arigato, onii-chan ! »
« Sheryl ! Je t'avais pourtant dis de ne pas aller en ville toute seule ! Si je n'avais pas été là, tu aurais pu avoir des problèmes, et papa aurait été furieux après moi...! »
« Mais tu es là, tu es venu, oni-chan...»

Il rougit, avant de la prendre par la main. Le soleil commençait à se coucher, il fallait qu'il rentre à la maison. Comment aurait-il pu croire tout les deux, que leur destin allait changer ce soir là ? Devant la maison, les attendait leur père, il leur fit comprendre qu'il fallait que tout les deux le suivent. Sans aucun mots, il s’exécutèrent, descendant des escaliers en colimaçon après avoir ouvert une sorte d'entrée sur un mur caché. C'était long, fastidieux, mais ils arrivèrent au bout du voyage. Cette pièce était sombre, des colonnes retenaient la structure du lieu, et l'on pouvait voir un immense cercle d'alchimie gravé sur le sol. Les alchimistes qui avaient assistés à la naissance, étaient là eux aussi présents, toujours encapuchonnés pour qu'on ne puisse voir leur visage. Sheryl ne comprit pas, mais son père lui prit la main, faisant lâcher celle de Cross, avant de la mettre au centre du cercle et d'en sortir lui même.

« Père que signifie tout ceci ? Qu'allez vous faire à Sheryl ? »
« Tout les deux vous avez atteint l'âge requis pour que l'on puisse vous faire le don des flammes éternelles, hérédité de notre famille...nous allons donc vous donner ce pouvoir à travers le rituel ancestral ! Chaque personne du clan est passé par là...en tant qu'héritiers, vous vous devez d'en faire de même...»

Le cercle luit d'une couleur violet, tandis que les alchimistes récitaient des incantations à voix basse. Il devint par la suite rouge. L'un d'eux s'approcha d'un feu attisé, pour en sortir un symbole de cercle en fer brûlant. Il vint par la suite près de Sheryl, et lui attrapa la main droite, serrant fortement le poignet. Ce qui se passa par la suite, déchaina des cris horribles de douleur de la part de la petite fille, qui de par celle ci, ne put s'empêcher de laisser ses larmes couler. L'alchimiste de feu, venait de lui poser le signe de cercle brulant sur la main, avant d'appuyer. La première peau avait lâché à cause de la brûlure, sa main était rouge, du sang sur tout le symbole. La jeune enfant se mordit la lèvre inférieure, mais on ne la laissa pas en paix, puisqu'il prit sa deuxième main et lui appliqua le même châtiment. Cela était difficile à supporter pour Cross, qui avaient voulu intervenir, retenu par son père ! Il baissa les yeux de la scène, avant de pousser son paternel pour se défaire de son emprise et s'introduire dans le cercle. Ce dernier, brilla d'un éclat de lumière bleu, puis vert.

« Non jeune maître Cross, sortez du cercle vous ne devez pas interférer sinon...»
« Ta gu*ule sale moine alchimiste de mes deux ! Je ne te laisserais pas faire plus de mal à ma soeur ! »

Désemparée, mutilée par la douleur, Sheryl ne bougeait plus, les yeux écarquillés perdus dans le vide, sans âme. Ses mains la piquaient, la brûlait même. Tout se passa très vite, tandis qu'il tenta de sortir avec elle du cercle, l'alchimiste se jeta sur Cross, avant de le plaquer au sol. À ce moment précis, Sheryl se jeta pour enlacer l'alchimiste qui ressentit une forte chaleur, avant de hurler, parce qu'il était en train de fondre. Ils arrêtèrent le rituel, regardant le moine blessé, le visage brûlé, les mains fondues, avant de l'emmener rapidement aux urgences. Le père en colère, baffa Cross, et regarda Sheryl qu'il attrapa par le poignet et la jeta sur le sol.

« Bande d'inconscients ! Vous êtes la honte du clan ! »

Il sortit énervé de la pièce en laissant les deux enfants. Sheryl pleurait encore de la douleur. Deux cercles d'alchimies étaient gravés à l'intérieur de ses deux mains. De part l'intervention de Cross, ce n'était pas le pouvoir des flammes qu'elle avait eut, mais bien un pouvoir plus horrible, plus effroyable, plus destructeur...

• • •

Chap II | Fallen

Depuis cet incident, père les évitait, ne leur parlait plus, aucune personne du clan d'ailleurs, sauf leur nourrices respectives. Ils ne comprenaient pas trop pourquoi est-ce que soudainement ils étaient rejetés. Sheryl était même la plus perturbée, car quiconque s'approchant d'elle, fondait instantanément...qu'avait-il bien pu se passer dans ce cercle ? Pourquoi un pouvoir si...Elle était mal dans sa peau, elle ne pouvait toucher personne. Restant enfermée, plusieurs jours dans sa chambre, elle se refusa même de parler à Cross son jumeau ! Sheryl en voulait à tout le clan. Les cercles gravés, avaient noircis avec le temps. Il faut dire que deux ans s'étaient écoulés peu à peu. Ayant l'âge d'aller étudier, elle se rendait tout les jours à l'école, mais restait en retrait de peur de blesser quelqu'un. Une fois, un garçon qui s'était trop approchée, avait fini avec un bras brulé au troisième degrès...Un objet de destruction...voilà ce qu'elle était...Elle maudissait sa vie, son existence...Pourquoi être née dans un clan ? Pourquoi être considérée comme un démon, pourquoi un pouvoir si dévastateur...

Sheryl se permettait de sécher les cours de temps à autre, puisque très intelligente, le niveau de cette école, elle le dépassait à elle seule. Dans la famille, ils avaient tous été très intelligents, surdoués même, que ça soit dans la pratique de l'alchimie, ou dans leur études. Sheryl, elle, n'échappait pas à la règle. Quand elle rentra chez elle, comme toujours, elle croisa son père, mais cette fois, il ne l'ignora pas.

« Sheryl ? Puis-je te parler un instant...? »
« Bien sûr, père...»
« J'aimerais que tu te tiennes, éloignée de ton frère....»
« Éloignée de Cross ? Pour...Pourquoi ça ? »
« Je l'ai observé ces derniers temps, il semble animer par une force inconnue de violence, il a même frappé l'un de nos servants qui lui avaient juste demandé de ne pas rester sur le passage, car il était pressé...»
« Cross....n'aurait jamais fait ça sans raison...»
« Et pourtant les faits sont là...ton frère est envahi par les ténèbres de la rancoeur qu'il porte envers nous...Je l'ai déshérité, car il n'est pas digne de la famille...Cela fait de toi, la seule héritière. Il voudra forcément te faire du mal...»
« Il ne peut pas père, il...»
« Il n'est plus lui même, Sheryl ! Ne l'approche plus...»

Plus lui même ? Elle se refusait d'y croire. Cross était un frère exemplaire, quelqu'un qui avait toujours été là pour elle. Son coeur se serra en se rappelant des paroles de son père. Tout en fixant le plafond, allongée sur son lit, sa chambre étant éclairée par la lumière faible de l'astre lunaire. La demoiselle soupira en se levant, ses cheveux attachés en boucles, elle se dirigea inconsciemment vers l'église dans le but de prier pour elle, mais aussi pour son frère, elle regarda ses mains, enfilant les gants que lui avaient donné son père avant qu'elle n'entre à l'école, ils étaient blanc, d'un blanc pur et simple, mais la matière avaient été faîtes par alchimie de manière à ce qu'ils ne fondent pas. Cela lui permettait de la protéger de cet horrible fléau qu'on lui avait infligé à ses dix ans. Elle poussa la porte de bois, et resta interdite, en voyant quelqu'un assit, appuyé contre l'autel, le visage baissé. Sa chevelure rouge, hérissée ne la laissa pas indifférente. C'était son frère, que faisait-il ici, et pourquoi est-ce qu'il se sentait si triste... ? La jeune fille s'approcha.

« Oni-chan ? Qu'est-ce qui ne va pas ? »
« Kami-sama...il...m'a rejeté...»
« Mais non, il ne peut pas rejeter l'un de ses enfants ! Il ne faut pas te mettre dans cet état, ce n'est pas possible pour lui de...»

Elle repensa aux paroles de son père.

« Et pourtant, il l'a fait...»
« Ni...chan...»




Il releva son regard rubis vers elle, et la prit dans ses bras tendrement. La jeune fille resta surprise, et se débattit. Non il ne fallait pas sinon, il...

« Oni-chan, arrête, je ne veux pas te faire du mal, tu risque de fondre si tu...»

Ses paroles furent arrêtées, car le jeune homme venait de capturer ses lèvres des siennes. La jeune fille rougit en se laissant faire, et ferma les yeux. Sheryl ignorait pourquoi il faisait ça, elle savait que c'était mal. Mais il ne s'arrêta pas là, il se releva, l'attrapa pour la coucher sur l'autel et l'embrassa encore et encore. Sheryl tremblait, elle avait peur, peur du fléau de Kami-sama, peur de ce pêché qu'elle venait de commettre en lui donnant la possibilité de l'embrasser. Ce qu'il commettait, était irréparable, cet adage funeste, et sombre...Son père avait raison il n'était plus le même, elle tourna sa tête pour le repousser. Ce qui la plongea dans la perplexité, c'est qu'il ne fondait pas....comment était-ce possible ?

« Il ne faut pas, pas devant Kami-sama ! »
« Je m'en moque de lui ! Je me moque éperdument de ses lois, ses règles, je ne peux pas m'en empêcher...J'en ai tant rêvé ! »
« Non Cross, il ne faut pas, on va être frappés par le fléau...»
« Alors soyons frappés, je renie ce Kami-sama qui ne pourra pas m'empêcher de t'aimer...»
« Tu ne sais pas ce que tu dis ! Tu as perdu l'esprit ! »

Il rigola, esquissant un sourire sadique, lui caressant la joue.

« Au contraire, je n'ai jamais été aussi bien ! »
« Cro...Cross...tu ne peux...»
« Qu'y a t-il de mal à aimer sa petite soeur ? »
« Kami-sama nous l'a interdit ! »
« Je l'emm*rde tu entends ! Ton dieu, n'est pas le mien ! Je me fiche de ce qu'il dit ! »

Non ce n'était pas Cross, c'est impossible, il n'aurait jamais renié l'église. Ce n'est pas le frère qu'elle avait connu, ce n'était pas le frère qu'elle aimait...

« Et pour te le prouver petite soeur, je vais tout te prendre...ici et maintenant...»
« Je ne...veux pas !!! »

Un silence s'installa, tandis qu'il restait interdit face à ça !

« Tu...ne m'aimes plus ? »
« Non ce n'est pas ce que tu...»
« Tout ça c'est de la faute de ce foutu clan ! Si on n'était pas né dans celui ci, on aurait été bien plus heureux...Cette fois, c'en est trop ! »

Il se releva en la regardant tristement.

« Je vais nous libérer ! Détruire les chaines avec lesquelles ils nous retient prisonniers...»

Il la contempla et d'un simple regard, sonda son esprit pour la paralyser, et lui appliqua un mouchoir imbibé de chloroforme sur la bouche. En respirant l'odeur, elle sentit son regard se troubler doucement. Il fallait qu'elle l'en empêche...il le fallait...mais le sommeil était beaucoup trop fort. Il l'emporta, sa vision devenant de plus en plus sombre, jusqu'à sombrer dans le néant le plus total...

• • •

Chap III | Revival

Lorsqu'elle se réveilla, elle sentit sa tête lui faire mal. En panique, elle se rappela de ce qui s'était passé la veille. Cross, allait faire une énorme erreur ! Il fallait vite qu'elle le retrouve. La jeune fille sortit de l'église en courant et aperçu le manoir, elle resta bloquée face à ce spectacle.




Ce dernier était en flammes, le feu jaillissait. Prenant son courage, serrant le poing, elle courut dans le bâtiment enflammé en criant le nom de son frère. Ce qu'elle vit sous ses yeux, la plongea dans l'effroi : des corps amoncelés sur le chemin, des personnes du clan, qui avaient été brûlées, décapitées. Les larmes coulèrent sur ses joues, ses jambes craquant sous son poids.

« Oto-san...? OTO-SAN ! (Père) »

Etait-il quelque part, y'avait-il quelqu'un qui pourrait l'aider ? Il fallait qu'elle recherche son père, pour qu'il fasse entendre raison à Cross. Il le fallait ! C'est d'un pas lourd, le visage baigné par la peur, qu'elle avança petit à petit. Cela lui faisait du mal de voir ce chaos ! Les corps gisaient sur le sol, parfois, elle était même obligée de les enjamber, ce qui la remplissait de terreur à chaque fois...Plus elle marchait, plus les corps étaient nombreux. C'est impossible, il y avait bien quelqu'un qui y avait échappé....c'était insensé ! Sheryl trébucha sur l'un d'eux, elle resta là, se demandant ce qu'elle devait faire, puis au bout du compte, elle reprit la force et décida de se rendre dans le bureau de son père, elle devrait pouvoir l'y trouver. Gravant les escaliers, elle manqua de tomber, et continua de grimper, encore et encore, le feu devenait encore plus dangereux, plus hâtif. Mais tout ses efforts avaient été récompensés. Pleine de poussière, le dessous des pieds brulés à force de marcher sur le plancher chaud. La jeune demoiselle ouvrit les portes du bureau et y découvrit son frère jumeau, qui tenait sous ses yeux son père.




« Je savais que tu étais devenu fou ! »
« Plaignez vous père, mais tout est de votre faute. Expiez vos fautes, et allez vous faire pardonner devant votre dieu, auprès du jugement ! »

Et sans aucun pitié, il pencha la tête  de son paternel avant de lui trancher la gorge sous les yeux de sa jeune soeur. Les yeux effrayés, elle regarda le flux de vie s'échapper de ses clavicules, avant de le voir sourire et de s'écrouler. Sheryl, mit ses mains sur sa tête et se mit à hurler. Cross se tourna vers elle, étonné. Il l'avait vu ? Que faisait-elle ici ? Il voulait la préserver de cette violence pourtant. Il baissa la tête

« Pourquoi Cross....? POURQUOI ?! »

Il ne répondit pas, et tandis qu'il s'approchait bouleversé par son désarroi, elle reculait.

« Je voulais nous libérer, regarde c'est fait...on va pouvoir être heureux maintenant ! »
« Tu es fou...Tu as tué toute notre famille...comment as-tu pu tuer les gens que tu aimes ! C'était notre famille ! Tu as même tué père ! Si maman t'avait vu, elle aurait eu honte de toi ! »

Il sourit peiné.

« Tu as raison...et c'est pourquoi je vais finir le travail ! Je vais détruire tout le village, tout ceux qui nous prenaient pour des démons...»
« Je t'en empêcherais ! »
« Si tu te dresses sur ma route, je n'aurais pas d'autre choix que de tuer...ne m'obliges pas à le faire, tu sais bien que je ne le veux pas ! »
« Hé bien vas y ! Tu devras me passer sur le corps ! Tu ne toucheras pas le village tu entends ! »

Il serra les dents

« Je ne veux pas te combattre, Sheryl ! »
« Moi non plus mais...je..n'ai pas le choix ! Je vais t'arrêter ! »

Mais alors qu'ils avaient l'intention de se battre, on entendit au loin, une porte défoncée, le bruit des sirènes de pompiers. Cross injuria, avant de s'approcher d'elle, il fallait qu'il parte avant qu'on ne le trouve. Il lâcha le couteau et regarda sa soeur.

« On se reverra petite soeur, plus tôt que tu ne le crois...»


Il lui donna un coup dans le ventre, pour la faire tomber au sol, et pour qu'elle s'évanouisse. Sheryl sentit la douleur la prendre, il avait frappé fort, si bien qu'elle cracha du sang, avant de tomber, le regardant s'enfuir, elle tenta de se relever mais rien à faire. Cette fois, ci...c'était la fin. Des éclats de voix, des silhouettes de soldats, et elle sombra encore une fois dans un long sommeil.

• • •

Chap IV | New start

Une odeur étrange flottait dans l'air, alors qu'elle rouvrait les yeux lentement. La jeune fille de 12 ans regarda autour d'elle, c'était une pièce immaculée de blanc, et elle était allongée dans un lit, portant une horrible robe qui sentait le médicament. La demoiselle aux cheveux rouges regarda tout l'ensemble et aperçut ce qui ressemblait à une infirmière.

« Ouf, tu te réveille, et dire que l'on aurait pu croire que tu étais morte....comment te sens-tu...? »

Elle acquiesça d'un signe de tête, restant silencieuse, un peu désemparée. Un homme en uniforme bleu entra à son tour, en refermant doucement derrière lui, l'infirmière s'inclina et les laissa seul à seule.

« On peut dire que tu as sacrément de la chance ma petite. Je suis le commandant en chef du QG de South City, c'est moi qui ai envoyé mes hommes au manoir du clan Namikaze. Mes condoléances pour ta famille....Est-ce que tu...te rappelles de qui à fait ça ? On recherche actuellement le criminel qui a décimé le clan...! »

Oui elle s'en rappelait, mais elle ne pouvait pas le dire. Si Cross se faisait attraper, alors il aurait droit à la peine de mort, ou l'enfermement à vie pour ce qu'il a commis. Elle fit non de la tête, avant d'entendre soupirer le commandant.

« Quel dommage...On aurait eu une bonne piste. Et sinon, comment tu t'appelles ma petite ? C'est quoi ton prénom ? »


Son prénom....? Choquée, elle serra le drap entre ses mains gantelées

« Je....Je ne m'en souviens plus...je...»
« Tu ne t'en souviens plus ?...Ho...peut être que le choc a été si fort, qu'il t'a fait perdre la mémoire. Tu te souviens de ce qui s'est passé ? De comment ta famille est morte pas vrai. Tu te rappelles avoir été dans ce manoir ? »
« Oui...mais je ne sais pas mon prénom...»
« Hum...c'est embarrassant...»
« Et vous monsieur ? »
« Appelle moi Jim ! »
« Jim...»
« Hum, est-ce que tu avais de la famille à l'extérieur du manoir ? »

Encore une fois, elle fit non de la tête.

« Je vois, donc personne ne peut s'occuper de toi alors....il va falloir qu'on te trouve une famille d'accueil...bon et aussi te trouver un nom...je sais que dirais-tu de Firefly ? C'est joli non, ça veut dire "luciole", c'est mignon en plus une luciole. »

Elle ne comprenait pas trop l'enjouement de cet homme, mais elle accepta ce surnom. Après tout, il avait eu la gentillesse de lui donner une identité, elle n'allait pas refuser non plus...La jeune fille du nom de Firefly esquissa un léger petit sourire. Il lui demanda par la suite de s'habiller, qu'il allait signer sa permission de sortie de l’hôpital et l'emmener au QG. Elle s'exécuta en regardant ses vêtements tout tachés et poussiéreux et baissa la tête, à cet instant une jeune femme entra avec plein de paquets de vêtements en soufflant.

« Désolée pour l'attente demoiselle, je suis le Lieutenant Kaemi, je suis sous les ordres du commandant, et on m'a demandé de vous acheter des vêtements. Apparemment le commandant prend soin de vous ? Vous êtes une parente ? »
« Non...j'ai perdu ma famille dans l'incident...»
« Ho....mes condoléances...»

Un silence s'installa, alors qu'elle le brisa.

« Peut être que c'est parce qu'il est trop gentil, enfin, enfilez vite ces vêtements, je vous attends devant la porte. »

Elle regarda les vêtements, et enfila ce qui ressemblait à un tshirt-pull blanc, un short en jean, des bottines blanches avant de prendre tout les paquets avec elle, et sortir de la pièce. Comme on le lui avait dit, le lieutenant Kaemi l'attendait devant la chambre. Elles rejoignirent le commandant, avant de partir en route à bord d'une voiture de fonction, au QG.

« Bienvenue au QG, Firefly-chan ! »
« C'est quoi ce chan, très intime ? » fit elle d'un regard suspicieux
« Héhé, mais rien voyons lieutenant...bon allez avançons. »

On lui fit visiter les locaux, et Firefly fut surprise de voir plusieurs soldats étudier longuement dans la bibliothèque ou encore dans des salles de repos.

« Il prépare le concours d'alchimiste d'état qui a lieu dans une semaine. »
« On a beaucoup de candidats. Ho mais tu ne dois pas savoir ce que c'est, Firefly. Un alchimiste d'état, c'est une sorte de soldat surentraîné à qui l'on confie des missions importantes. Ils sont au service de l'armée. Ils exécutent les ordres que l'on leur donne, et ils se voient remis un surnom par le Fuhrer, après avoir réussi leur examen d'entrée. »

Un alchimiste d'état aurait donc la possibilité d'accéder à des informations importantes. C'était le meilleur moyen de pouvoir retrouver son frère alors !

« Je peux en faire partie ?...»


Il rigola

« Ma petite, tu n'as que 12 ans, il est impossible pour toi d'y arriver. Il y a des tests très durs, et de la pratique à mettre en oeuvre. »
« Vous ne m'en croyez pas capable alors ? »
« Grand dieu que non ! Et puis tu ne maitrise pas l'alchimie de feu de ton clan, je me trompes ? »
« En effet, mais j'ai...un pouvoir d'alchimie...»

Elle retira l'un de ses gants pour montrer son cercle.

« Je vous déconseille d'essayer de me toucher maintenant, vous pourriez fondre comme une glace...»

Firefly remit son gant, regardant le commandant, interdit quant aux marques. Ils avaient bien vu qu'elles étaient gravées, et il se demanda ce qu'avait pu traverser cette pauvre enfant dans son enfance. Ce clan avait des méthodes vraiment outrageuses !

« Ma foi, tu peux toujours essayer, mais ça m’étonnerait que tu y arrives. »

Elle lui montrerait qu'il a tort. Il ne lui restait donc plus qu'une semaine ? Le temps qu'ils lui trouvent une famille d'accueil, elle demanda la possibilité de dormir ici dans la bibliothèque du QG. Plus elle aurait accès aux livres, et plus elle aurait d'informations. Pendant toute une semaine entière, elle étudia longuement la pratique, la théorie, et lorsqu'on vit son formulaire d'inscription au concours, on ne put s'empêcher de rire, en se demandant si c'était une plaisanterie. Firefly n'en avait que faire, elle entra comme tout les autres dans la salle pour passer la théorie sous formes de Qcm bien rédigés, longs, fastidieux, et horriblement difficile. Pas pour elle en tout cas. Sereine, elle répondit aux questions, sentant qu'on l'observait, mais elle n'y fit pas attention, et alla rendre ses divers QCM, une heure après le test. Puis retourna chercher ses affaires, et sortit de la pièce. La demoiselle avait bien finit avant tout le monde, d'habitude ce test était long, avec deux bonnes heures, voir trois, mais elle avait réussit à tout finir. En sortant de la pièce, elle aperçut le commandant.

« Alors ? laisse moi deviner, tu as abandonné, c'est ça ?...»
« Perdu...J'ai déjà fini, j'ai rendu tout les tests ! »
« Hé bien, c'était rapide...»

Profitant de ce temps libre pour re-réviser la pratique, elle alla dans la bibliothèque, puis deux heures plus tard, rejoint tout les autres candidats dans la salle de pratique d'alchimie. Leur but étaient de dessiner les différents cercles demandés sur une feuille, puis ensuite de dessiner un vrai cercle pour y invoquer un objet bien spécifique. Lorsque ça vint à son tour, tout le monde la regarda faire, puis elle fit sortir une épée du sol, avant de la saisir et de découper le mur. Pff si elle l'avait fait fondre ça aurait pu être plus rapide, mais elle n'avait pas le droit à cet exercice de pratiquer son alchimie à elle, elle n'y aurait le droit demain que dans un combat. Finalement, elle s'amusait bien, et tandis que la journée s'achevait, la première des examens, elle se rendit dans la bibliothèque pour lire, apprendre, découvrir. Regardant le pendentif autour de son cou, il y avait une photo d'elle et de son frère quand ils étaient petits, elle se sentit monotone, et préféra fermer les yeux...




Le lendemain, cela commençait fort. Pour la deuxième journée des examens, elle devait passer devant le jury avec une démonstration de son alchimie à elle. Autant dire que cela les avait impressioner, après tout faire fondre tout et n'importe quoi. C'était assez puissant ! Et comme elle s'y attendait, la dernière épreuve consistait à un combat contre un autre alchimiste, auquel le jury pourrait assister. A la guerre, comme à la guerre. Firefly se retrouva contre un homme aux gros bras, qui arrêtait pas de l'appeler "poupée" ça l'énervait. Avec habilité et talent, elle invoqua à l'aide de l'alchimie, l'épée de sa démonstration du premier jour, et commença à combattre le fer, par le fer. Ensuite, elle fit fondre l'épée de son adversaire et se servit du métal fondu pour en créer une autre avec un cercle tout en le regardant en position de garde. L'homme prit peur en voyant sa capacité à faire fondre, et ne bougea pas. A l'aide de ses deux lames, elle découpa ses vêtements pour l'humilier en public, avant de les planter dans le sol. C'était la fin du combat pour lui. Enfin pas tout à fait, car il profita qu'elle soit dos à lui pour l'attraper, elle attrapa un bâton qu'il avait laissé trainer, et à la manière d'une professionnelle, elle le mit à terre, uniquement avec ce bâton en fer. Assise sur son dos, l'homme était bloqué par le bâton qu'elle avait mit sur la base de son cou, et déclara forfait.

« Excellent ! »

Tout le monde applaudit ! Qui aurait cru qu'une fillette de 12 ans, serait capable de telles prouesses n'est ce pas ? Les examens étaient terminés pour elle, fatiguée, elle se rendit dans le bureau du commandant qui l'avait invité à prendre un café en ville.

« Apparemment, tu as impressionné le général, toute mes félicitations...pour une gamine tu t'en est bien sortie...maintenant il reste à voir les résultats. »
« L'entretien était un peu difficile, mais je pense que je m'en suis pas trop mal tirée...»

Quelques heures plus tard, ils rentrèrent au QG, le lieutenant avait trainé le commandant jusqu'à son bureau, lui disant qu'il avait des tonnes de papier à remplir, et elle ne put s'empêcher de rire en le voyant la supplier elle, Firefly, de l'aider. Demain était les résultats...Elle se sentait un peu angoissée, et si finalement, elle avait sous-estimé cet examen ? La jeune fille s'endormit rapidement en se disant que demain est un autre jour de toute façon. Tant pis si elle avait échouée, elle savait qu'elle retrouverait Cross, même s'il fallait y passer des années.

• • •




Chap V | Success

Alors là...Bon okay, elle savait qu'elle était très douée, et intelligente puisque c'était le cas pour tout les Namikaze...mais...sérieusement, la première place ? Tout les alchimistes se tournèrent vers la petite fillette de 12 ans qui était la première sur la liste des résultats. Elle avait....réussie ? On la félicita, et le lieutenant vint même la chercher pour l'amener dans le bureau du commandant qui avait sortit une bouteille de champagne. La demoiselle le regarda

« Vous savez pourtant, je ne bois pas d'alcool...j'ai 12 ans...»
« Allons, tu peux bien en prendre une petite goutt..aie...»
« Commandant, je vous trouve très déplacé que de proposer de l'alcool à une personne mineur...»
« Et de surcroit une future alchimiste d'état...félicitations d'ailleurs...»
« Général vous ne devriez pas la remercier comme ça, cette gamine serait capable de prendre la grosse tête. »
« Vous vous l'avez déjà depuis longtemps commandant...»
« Haha, elle a du répondant cette enfant ! Trêve de plaisanteries, je suis le général de brigade, King Bradley, je voulais vous féliciter pour votre réussite, jeune fille, vous êtes parmi les rares éléments à avoir passé cet examen avec brio, surtout à votre âge. j'ai cru comprendre que vous vous appelez Firefly n'est-ce pas ? Dans ce cas, ce sera votre nom d'alchimiste, ça a autant la signification d'un petit insecte qu'un grand oiseau de feu ! Autant que vos performances à laquelle vous nous avez époustouflés, vous êtes une enfant mais vos capacités sont grandes, je suis sûre que vous serez à la hauteur ! »

Il but le verre et s'excusa auprès d'eux, car il devait s'absenter à présent, pour retourner à Central city. On fêta la victoire de Firefly, jusqu'au bout de la nuit, avec les démons de minuit, puis comme elle ne pouvait plus rester à la bibliothèque, le lieutenant l'invita à dormir chez elle, lui proposant même de rester, car ça lui faisait de la compagnie. La jeune fille sourit, c'était bon de savoir qu'on avait un chez soi quand on reviendrait ! Car si elle avait bien compris, elle serait souvent en déplacement non ?...

D'ailleurs, à peine la réussite fêtée, elle ne put s'endormir sur ses lauriers, on l'affecta à une mission. La tâche d'alchimiste d'état promettait d'être longue...

• • •




Chap VI | Later

Deux ans avaient passés, elle avait déposée son rapport de mission sur la table. Cette fois, elle n'était plus une frêle enfant, elle avait passé un cap, dans la demi-adolescence. Firefly regarda le commandant, puis le lieutenant, en attendant qu'ils le lise.

« Hé bien, au moins ça a été efficace ! Tu tombes bien, on a une nouvelle mission pour toi. Rien de dangereux, le général de brigade a demandé que tu te rendes à central city. Tu penses que ça va aller ? »
« Vous m'avez envoyé dans une ville pendant deux ans, vous pensez bien que oui je devrais m'en sortir non ? »
« Elle a du mordant, ha je l'adore cette petite...Firefly-chan ♫ »

Le lieutenant l’assomma avec le livre d'ordre de mission, mais quel baka celui là. Après qu'on lui ai donné son ordre de mission, elle se rendit chez le lieutenant pour y faire ses nouvelles affaires, s'habilla d'une chemise blanche, d'une jupe rouge, de bottes de la même couleur que sa jupe, d'un manteau cape, et une sucette dans la bouche, elle partit alors pour central city...

Spoiler:
 

Que se passera t-il ensuite ? Seul l'avenir le dira ♫





© Never-Utopia


Dernière édition par Firefly le Lun 19 Aoû - 2:15, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 16:51

Bonjour ,

Je te souhaite la bienvenue sur le forum ! J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous , je te souhaite bonne chance pour la présentation :D

Cordialement ,
Kaito
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 16:56

Hellow' Firefly !
Encore du feu ? Baaah ~ Tu ne pourras rien contre ma glace :p

Bonne chance pour ta fiche et au plaisir de pouvoir te croiser dans un RP ;DD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 19:38

Merci pour votre accueil !
Me manque plus que l'histoire

Haru > Je ne crains pas la glace, mes flammes éternelles, la feront fondre facilement 8). Au plaisir aussi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 217
Date d'inscription : 19/06/2013

Fiche De Personnage
Points XP: 30 Points
Niveau: 01

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 19:40

Bienvenue sur le forum et merci pour ton inscrption ! *o* j'espère que tu t'amuseras ici ! :3 Bonne chance pour la suite ! : D Par contre, avant que tu continues, il y'a quelques points à revoir ! ewe'
Alors alors, premièrement, un alchimiste d'état doit au moins avoir 18 ans, comme je l'ai écrit dans le règlement. :"D Le grand Fullmetal est un petit génie à part. :3 Deuxièmement, très important. Personne d'autre que Roy ne peut posséder le pouvoir destructif des flammes. Berthold Hawkeye, le père de Riza est le grand génie qui a consacré tellement de temps sur ses recherches en alchimie, sans avoir eu le temps de donner un peu d'affection à sa fille, et qui a finit par percer les secret du pouvoir du feu. Il les tatoua sur le dos de sa fille, et mourrut, confiant Riza à son disciple Roy. Roy dut décrypter tout ce qui était tatoué sur le dos de celle-ci pour obtenir son pouvoir. Il a dut faire beaucoup de recherches, avant de l'avoir. Mais après la guerre d'Ishval, Hawkeye demanda à Roy de brûler les parties révélatrices de son tatouage, afin qu'il n'y ait plus d"autre alchimiste de flammes ( Ce pouvoir ayant massacré beaucoup d'innocents )... Voilà pourquoi Roy est bien la seule personne qui puisse contrôler les flammes. 8D ~
Donc, il va falloir que tu apportes des modifs ! éwè Kaito aussi, tu vas devoir faire une croix sur ce pouvoir. ^w^" Voilà voilà, il faut obligatoirement décrypter les codages sur le dos de Riza pour manier les flammes ! x"3 Que ce soit pour amplifier l'energie d'un briquet ou d"allumettes ! :3
M'enfin, un alchimiste n'est pas obligé de contrôler un élément heing ! x") Ils ont juste chacun une spécialité. :3 Par exemple, Scar est spécialiste de la destruction, et Armstrong l'art de modifier les projectiles qu'il envoie... Bref, le monde de l'alchimie est très complexe, mais aussi très fascinant ! ** Tout se base sur la science, et sur le principe de l'echange équivalent! 8D

Voilà, j'espère avoir pu éclairer vos lanternes à tous et à toutes ! Bonne chance pour la suite Firefly hein ! ;D Tu as tout mon soutien ! ~ *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 20:32

Merci de ton accueil, c'est gentil ♥

Hoooo non T_T, même si c'est des flammes spéciales ? Je veux dire, je l'ai pas encore expliqué mais les flammes éternelles ne sont pas des flammes ordinaires, ce sont des flammes de couleur bleues comme dans un manga du nom de code breaker.

Ensuite j'ai bien lu le règlement mais je voulais savoir si c'était possible de faire exception ? J'avais l'intention de bien expliquer dans mon histoire pourquoi elle l'a passé très tôt pour qu'il n'y ait aucune incohérence.

Et aussi, ce personnage est un de mes tout premiers. En voyant ce forum, j'ai eu la nostalgie de le rejouer, parce que c'est lui qui m'a vraiment permise de m'améliorer en rp. Je l'ai modifié sur certains points, mais ça me ferait vraiment plaisir de le rejouer...alors pitié ne m'enlevez pas mes flammes, ni mon statut. Mon ancien personnage l'était *fait des yeux de chat potté*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Ven 16 Aoû - 20:38

Firefly a écrit:
Merci de ton accueil, c'est gentil ♥

Hoooo non T_T, même si c'est des flammes spéciales ? Je veux dire, je l'ai pas encore expliqué mais les flammes éternelles ne sont pas des flammes ordinaires, ce sont des flammes de couleur bleues comme dans un manga du nom de code breaker.

Ensuite j'ai bien lu le règlement mais je voulais savoir si c'était possible de faire exception ? J'avais l'intention de bien expliquer dans mon histoire pourquoi elle l'a passé très tôt pour qu'il n'y ait aucune incohérence.

Et aussi, ce personnage est un de mes tout premiers. En voyant ce forum, j'ai eu la nostalgie de le rejouer, parce que c'est lui qui m'a vraiment permise de m'améliorer en rp. Je l'ai modifié sur certains points, mais ça me ferait vraiment plaisir de le rejouer...alors pitié ne m'enlevez pas mes flammes, ni mon statut. Mon ancien personnage l'était *fait des yeux de chat potté*
Salutations ,

Quelle argumentation magnifique non j'arrête , je pense pas qu'Edward va faire une exception car si on commence à faire des exceptions maintenant on va pas sortir de l'auberge :/  Sachant que je peux plus faire des étincelles non plus je vais devoir aussi changer mon alchimie enfin bref ... Personnellement j'ai hâte de connaître la suite de ta présentation & bonne chance pour la suite , j'espère que tu trouveras une autre forme d'alchimie  ...
Concernant ton titre mmh .... j'hésite de donner mon avis dessus car on aurait finalement que des génies à la fin x'D .
Donc je pense que tu devras changer l'âge de ton personnage :D
Si tu veux on peut continuer à en discuter sur la Chatbox ;D

Cordialement ,
Kaito
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 217
Date d'inscription : 19/06/2013

Fiche De Personnage
Points XP: 30 Points
Niveau: 01

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Sam 17 Aoû - 14:17

Bon je prends la peine de te répondre via ma 3DS pour que tu puisses avancer dans ta fiche sans hésiter... x") Et comme Kaito l'a très bien dit, on ne peux pas faire d'exeption là dessus... Il faut absolument adapter un personnage inventé à la saga Fullmetal... éwè' Donc, il te faudra modifier l'age, et ton pouvoir... Si tu n'as pas d'idées, tu peux me contacter par MP, je peux essayer de t'en trouver d'autres... ou alors tu peux rester dans le domaine du simple, comme Ed, Al ou Izumi par exemple... ewe" En choisissant de s'integrer au groupe des Alchimistes et des Alchimistes d'état, on se doit d'être assez créatifs... ewe" Si tu veux, tu peux posséder quelque chose se rapprochant su domaine de la chaleur... Bref, je suis à ton entière disposition, et suis quand meme désolé pour ça é.è Bref, je clarifie tout ça demain avec mes collègues du staff dès que j'ai l'ordinateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Lun 19 Aoû - 2:03

Après arrangement avec Edo-kun :3
Ma fiche est à présent terminée ♥

Les pouvoirs ont été modifiés comme convenu.

J'espère qu'elle vous plaira, surtout que l'histoire, je crois que j'ai vraiment passé des heures dessus. xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Lun 19 Aoû - 15:57

Bonjour à toi Firefly ,

Je suis content que tu as pu t'arrangé avec Edward concernant ton pouvoir !

Bref, passons à ta présentation qui est si je puis dire : Excellente ! Que sa soit la partie description où l'histoire j'ai vraiment tout adorer et par dessus tout apprécier à lire !

Hâte de me faire un Rp prochainement avec toi :D J'ai le plaisir de t'informer que :

- Cette fiche est validée -

Cordialement,
Kaito



Mention : Excellente.
Points de départ : 25+10=35.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 217
Date d'inscription : 19/06/2013

Fiche De Personnage
Points XP: 30 Points
Niveau: 01

MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   Lun 19 Aoû - 16:43

Bravo pour ta validation et ta mention Firefly ! :mouahaha: J'ai bien aimé l'histoire ! Par contre...Inceeeste ! :bouuh: 
Maintenant, va rapidement faire la fiche de ton pouvoir et t'en auras fini avec la partie présentations ! ~ :weakhi: :star:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Enfer a un goût de Paradis | Firefly story{UC}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Terrae: Portail de l'Enfer ou du Paradis?
» BANSHEE ▲ « On ira tous au paradis foutre l’enfer. »
» DEREK (+) Tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer...
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG : The Awakening  :: Préambule :: Présentations acceptées-